Jérôme Monnier, flic à jamais

Dans La bonne âme du Sé-Tchouan, Jérôme Monnier incarne encore le personnage d’un policier.

Quelle formidable représentation nous ont offert hier les quelques 50 étudiants de L3 du département Arts du spectacle-théâtre de Paul Valéry! Dans La bonne âme du Sé-Tchouan, les jeunes gens ont formidablement tenté de monter une pièce écrite par Bertolt Brecht sans toutefois déformer sa pensée. C’est la première fois que le théâtre de La Vignette regroupait autant d’artistes autour d’une seule et même pièce.

Dans cette pièce-parabole où les personnages les plus marginaux de la société se côtoient – chômeurs, menuisiers, blanchisseuses, marchands de tapis, ouvriers, prostituées, le jeune talent Jérôme Monnier jouait encore une fois le rôle d’un policier, symbôle suprême de l’autorité, mais non pas insensible aux courbes envoûtantes de belles jeunes femmes.

L’acteur semble adorer interpréter ce genre de personnage depuis son rôle de l’Agent Carron dans le long-métrage des Studios M-L, Palms of Wisdom. Nous souhaitons à ce jeune prodige une très belle continuation et peut-être un proche retour dans un nouveau rôle.

La Rédaction

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s